Médailles militaires suisses


Étant donnés les principes démocratiques régissant la Suisse, nous n'avons pas d'ordres de chevalerie ou de décorations proprements dits. La Confédération n'a accordé que quelques médailles frappées pour commémorer un fait ou une date unique, généralement lié à un événement important de l'histoire suisse. Les deux médailles les plus importantes sont les suivantes:

Médaille du 10 août 1792


Créée par la Diète Suisse le 7 août 1817 pour commémorer le massacre des gardes suisses lors de l'héroique défense des Tuileries, le 10 août 1792. Sur un effectif d'environ 1200 suisses qui formaient la Garde Constitutionnelle du roi Louis XVI, 750 gardes et 130 officiers et sous-officiers furent tués. La médaille était destinée en fait aux survivants ainsi qu'aux familles des morts, en souvenir.












Médaille du 28 avril 1815, dite "Médaille d'Yverdon"

Créée le 28 avril 1815 par la Diète Suisse pendant les "Cent Jours" de Napoléon, cette médaille voulut récompenser les officiers et soldats suisses des régiments au service du Roi de France Louis XVIII, qui refusèrent de servir sous Napoléon par fidélité au serment donné. Malgré de nombreuses sollicitations, ils regagnèrent le pays. On l'appelle la "Médaille d'Yverdon" car la cérémonie de remise eut lieu dans cette ville, le 12 octobre 1815.











Autres Médailles




SOLEURE
Soleure Face       Soleure pile


ZURICH
Zurich face       Zurich pile


OBWALD
Obwald face       Obwald back