Edito                                                      Bulletin 137 

 

Après un été plutôt calme, notre sortie d’automne le 5 septembre dernier, nous mena au Musée d’Art et d’Histoire de Genève. Le focus de cette visite était de découvrir les trésors des collections du département monnaies et médailles. Nous fûmes reçu par M. Giles Perret, conservateur et Mme Anne Baezner, collaboratrice scientifique au secteur horlogerie et bijouterie. Le but principal était de voir les ordres, médailles et bijoux de Charles II duc de Brunswick légués à la ville de Genève où il est décédé en 1873. Nous espérions également pouvoir enfin voir l’un des rares exemplaires de la médaille suisse de l’Ordre de Saint-Thomas, dont nous savions qu’un exemplaire était détenu au musée et dont nous avions parlé dans notre bulletin No. 79. 

             La quinzaine de membres présents se retrouvèrent assis en carré, mettant des gants bleus du plus bel effet, pour toucher les magnifiques pièces qui circulaient de main en main. Bonheur rare de pouvoir voir de si près ces médailles et décorations du Duc de Brunswick. Pour ceux qui connaisse Genève, je vous rappelle que c’est son mausolée et sa statue équestre qui ornent le petit parc qui fait face à l’hôtel Beau Rivage  sur le Quai du Mont-Blanc.

 Oui, nous avons aussi pu admirer la pièce rare de la médaille suisse de l’Ordre de Saint-Thomas, dont la traduction du latin au revers indique “Les capitaines suisses survivants après avoir vaincu l’ennemi à Dreux, la veille de la Saint-Thomas, ont fondés cette société en 1567”. Nous avons également pu voir d’autres trésors, tel un travail collectif réalisé en or sur le thème de la Toison d’Or par une classe terminale d’apprentis bijoutiers semble-t-il.

             Un déjeuner au restaurant du musée fut suivi de la visite à la salle des armures guidée par Mme Corinne Borel, collaboratrice scientifique des arts appliqués. N’oublions pas ici Mme Estelle Fallet, conservatrice en chef du secteur Horlogerie Bijouterie qui a activement participé à la préparation de notre visite.

             Malheureusement le mois de septembre nous réserva également une mauvaise surprise. En effet la visite prévue à la XVe réunion européenne de phaléristique se termina en queue de poisson, car des hospitalisations imprévues provoquèrent des annulations et la grève des aiguilleurs français le jour du départ des restants provoqua l’annulation des vols sur Madrid, ainsi pas de délégués suisses à la réunion européenne !

             Plus important le décès le 8 septembre de Sa Majesté la Reine Elisabeth II. Impressionnantes cérémonies organisées en main de maître par le protocole britannique. La plupart d’entre vous auront suivi tout ou partie de ces évènements et pu admirer moult ordres et décorations. Autre évènement en Angleterre, purement phaléristique celui-là, la vente par la maison Noonans d’une Victoria Cross, considérée comme « civile », mais en temps de guerre, pour la somme incroyable de GBP 750’000 (GBP 930’000 avec commission). C’est quasiment le double du dernier record et cette fois-ci il ne s’agit pas d’une VC donnée à un membre de la Royal Air Force, mais remise pour un acte de bravoure durant le siège de Lucknow (Indes) en 1857.

             Pour terminer, notons que l’un de nos membres, M. Jean-François DUBOS, conservateur en chef des bibliothèques et responsable du département de la Bibliothèque du service historique de la Défense à Vincennes, a été nommé chevalier de l’Ordre belge de la Couronne le 14 octobre dernier. Toutes nos félicitations.

             Au nom du Comité, permettez-moi de vous souhaiter de joyeuses fêtes de fin d’année tout en ayant une pensée émue pour ceux moins fortunés qui subissent les affres d’un conflit guère éloigné de nos portes !