Nous avons vécu des instants passionnants lors de la vente des joyaux de la famille Bourbon Parme par la maison Sotheby’s le 14 novembre dernier à l’hôtel Mandarin à Genève. Parmi les 100 lots proposés se trouvaient une trentaine de lots d’ordres et de décorations. Et pas n’importe lesquels !

             La vente commença avec divers ordres civils de Saint Louis du Duché de Parme qui partirent à des prix raisonnables. Puis vint une série de l’ordre Constantinien de Saint Georges de divers grades (la Grand-Croix complète (attribuée à l’Empereur Franz Joseph) partit à Chf. 15’000.- Une barrette avec neuf miniatures de divers ordres dans sa boîte d’origine avec comme particularité que tous les rubans étaient en fait en émail fut acquise par l’un de nos membres et vous aurez peut-être la chance de la voir un jour ! Après quelques ordres grecs, roumains et miniatures autrichiennes, on passa aux pièces de résistance : l’Ordre de la Toison d’Or (autrichienne) en or datée du début du dix-neuvième siècle fit monter les enchères à CHF. 40’000.- et la version miniature fur vendue à CHF. 17’000.- Les deux ordres de St-Jacques de l’Epée espagnols partirent pour CHF. 32’000.-, respectivement CHF. 48’000.-. Mais nous n’étions pas au bout de nos surprises, car un Ordre du Saint-Esprit orné d’émeraudes et de diamants dans un étui aux armes du Duc d’Angoulême atteint la somme de CHF. 1’350’000.- et un bijou de la Toison d’Or avec un saphir + diamants et rubis fut adjugé à CHF. 1’400’000.-.

             A peine le temps de nous remettre de nos émotions que commençait la vente des objets liés à Marie-Antoinette, épouse de Louis XVI, guillotinée lors de la Révolution. Je n’entrerai pas dans les détails de cette vente qui fut historique à plus d’un titre et largement commentée par la presse, mais qui se termina en apothéose avec la vente d’une perle qui battit tous les records du monde : le montant fabuleux de CHF. 32’000’000.- laissa les spectateurs pantois. Deux enchérisseurs se battirent au téléphone à partir de dix millions. Incroyable ambiance et nous sommes sortis de la salle en nous disant « J’y étais » !!!

             Mais plus philosophiquement l’on peut se demander où atterrissent ces précieuses pièces historiques et si certains acheteurs n’y voient qu’un aspect spéculatif. Nous sommes au moins certains que l’une d’entre elles a retrouvé sa base historique, car la plaque du Saint-Esprit du roi Charles X a été achetée par le musée de la Légion d’Honneur à Paris !

             Notre assemblée générale se déroulera cette année à l’aérodrome militaire de Payerne et nous aurons ainsi l’opportunité de visiter le Musée Clin d’Ailes, visite guidée, qui vous permettra de mieux connaître l’histoire de notre aviation. Venez nombreux ! Vous aurez également la possibilité d’enrichir votre collection lors de notre bourse interne qui se déroulera après notre agape traditionnelle.